Google Translate

Traduction

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Concert d’Orgue
Cliquez pour voir l'annonce



Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de L'Organothèque sur votre site de social bookmarking

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Statistiques
Visitors Since March 25, 2008

PARIS église Saint-Nicolas du Chardonnet - 13.11.16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PARIS église Saint-Nicolas du Chardonnet - 13.11.16

Message par Jean-Jacques Lang le Dim 13 Nov 2016 - 10:58

PARIS
église St-Nicolas du Chardonnet

Dimanche 13 novembre 2016 à 17h45
Concert Spirituel d'Orgue
par Régis SINGER
organiste titulaire honoraire de l'église Saint-Gilles de Bourg-la-Reine

Au programme, oeuvres de :
- Richard Coeur de Lion
- J. S. Bach
- William Boyce
- Claude Balbastre
- Dominique Dupras
- Pierre Camonin.

Jean-Jacques Lang
Admin

Nombre de messages : 5379
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://orgue.frbb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: PARIS église Saint-Nicolas du Chardonnet - 13.11.16

Message par Jean-Jacques Lang le Dim 13 Nov 2016 - 11:07

Le programme en détails

Richard Cœur de Lion (1157-1199) - Ballade "Complainte du prisonnier"
Plusieurs monarques ont été musiciens créatifs, notamment Frédéric le Grand, Henri V et Richard Cœur de Lion. Celui-ci est un mécène et protecteur des troubadours et trouvères de son entourage ; il est également poète. Il est lui-même intéressé par l'écriture et la musique et on lui attribue deux poèmes qui nous sont parvenus. C’est durant son emprisonnement autour des années 1193-1194, en Autriche que Richard Cœur de Lion va composer cette Complainte du prisonnier.

En voici le premier couplet traduit en français moderne :

Jamais nul homme pris ne dira sa pensée
De manière juste et sans fausse douleur ;
Mais il peut faire l’effort d’une chanson ;
J’ai beaucoup d’amis, mais pauvres sont leurs dons.
La honte sera sur eux si, faute de rançon,
Je reste deux hivers prisonnier
.

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) - aria de la cantate BWV 208 "Was mir behagt, ist nur die muntre Jagd, (Mon seul plaisir est la joie de la chasse)
La cantate BWV 208, aussi connue sous le nom de « cantate de la chasse », est une cantate profane, la première connue, de Jean-Sébastien Bach composée à Weimar en 1713 à l'occasion du trente et unième anniversaire du duc Christian de Saxe-Weissenfels, le 23 février 1713.
La quatrième aria, Schafe können sicher weiden - Les moutons peuvent paître en paix, à l'ambiance pastorale, est peut-être la partie la plus célèbre de cette cantate. La transcription pour orgue a été réalisée par André Isoir.

William Boyce (1711-1779) - Voluntary n° 1 en ré majeur (Larghetto - Vivace)
Il fut organiste à St-Michael, à Londres, en 1736 et compositeur de la Chapelle royale. Sa musique, religieuse ou profane, devint vite connue et on la jouait en de nombreuses occasions. En 1757, il devint Maître de l'orchestre du Roi, et en 1758 l'un des trois organistes de la Chapelle royale. La forme du Voluntary est traditionnellement en deux sections : la première, plus courte, polyphonique (à trois voix) est de mouvement lent ou modéré, et la seconde variable. Dans le Voluntary n° 1, la seconde partie fait entendre un dialogue entre les jeux de fond et le jeu de trompette.

Claude Balbastre (1721-1799) - Canonnade
La Canonnade est l'un des plus célèbres compositions de Claude Balbastre, sûrement l'un des plus caractéristique du compositeur. La pièce, en ré majeur a du caractère lumineux et rythmique, à noter en particulier les «coups de canon» qui émergent au cours de la pièce et la caractérisent proprement, d'où le titre original Canonnade.

Dominique Dupraz (1947) - 2 Visions du Monde
- le Silence
- la Matière
Dominique Dupraz étudia l'harmonie, la composition et la direction d'orchestre avec le compositeur Jean Catoire. Docteur en musicologie de la Sorbonne, il enseigne, compose aussi bien pour des chœurs que pour des ensembles symphoniques ou formation de chambre.

Naviguant de la consonance à la dissonance et de la continuité à la discontinuité dans l'espace et le temps musical, cette composition est par sa juxtaposition le moyen personnel à chacun de remonter vers les confins du "Lointain intérieur", vers cet "espace du dedans" dont parle le poète.

L'œuvre qui comprend 4 visions (Le Silence, la Matière, La Vie et la Conscience), composée en 1983 est dédiée à Régis Singer.

Pierre Camonin (1903-2003) - Choral et variations sur le Chant des Adieux
Élève, pour le piano, de Marcel Ciampi au conservatoire de Paris, il étudie l'orgue avec Louis Vierne et Marcel Dupré. Il est ordonné prêtre en 1929. Il fut vicaire-organiste à Ligny-en-Barrois, puis organiste titulaire des grandes orgues de la cathédrale Notre-Dame de Verdun. Son titulariat s'étendit depuis 1935 jusqu'à sa mort dans sa centième année.

Le choral "Ce n'est qu'un au revoir" est connu de tous. Sur ce thème ont été composées quatre variations :

- audition du choral
- 1ère variation, en 12/8, plus grave et recueillie, aux harmonies chatoyantes
- 2e variation, en mode mineur
- 3e variation, rapide et ondoyante
- 4e variation, en staccato énergique qui se clôt en une fougueuse coda

Jean-Jacques Lang
Admin

Nombre de messages : 5379
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://orgue.frbb.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum